AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 02: la chasse aux totors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dark night haunter
Légendaire Imploseur de Minipets
Légendaire Imploseur de Minipets
avatar

Nombre de messages : 716
Age : 39
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Chapitre 02: la chasse aux totors   Ven 22 Fév - 4:20

Ils avaient crapahutés toute la journée et maintenant le soir tombait. Autour de lui tout le monde s'activait a la préparation du bivouac.


Le zhom mâle qui avait une étrange odeur de métal était en train de couper des bâtons pour faire un feu, le zhom femelle qui empestait la débauche montait la tanière transportable de la meute et Aelia (il n'arriverait jamais a prononcer son nom correctement) cueillait des végétaux pour préparer la bouffe. De toute évidence il ne se passerait rien d'intéressant avant quelques temps.

Il s'assit sur une fesse, leva une patte et se livra a son activité favorite, à savoir se lécher consciencieusement l'entrejambe.

Mela ne comprenait pas les zhoms. Comment pouvaient-ils chasser sans griffes ni crocs? Encore que le gros zhom puisse tuer des choses-viande en les écrabouillant sous un de ses gros cailloux en métal qu'il trimbalait toujours avec lui, ça pouvait s'expliquer, mais buter les repas en jetant des petits bouts de bois dessus, comme le faisait Aelia, c'était contre la logique!

Tout à son activité passionnante, il songea au comportement de la meute des zhoms, qui différait royalement de ce que lui disait son instinct

Déjà les zhoms étaient une catégorie a part. Le gros qui sentait le métal, par exemple, appartenait a une sous espèce que Mela n'avait jamais réussi a définir. Il était une des rares choses-viande à posséder à la fois un squelette externe et un squelette interne. Ce qui rendait cette sous espèce de zhoms très difficile à décortiquer, et donc pas du tout évident a manger. Et qui plus est, la plupart d'entre eux avaient un goût trop alcoolisé pour lui.

Tout a coup un bruissement dans les végétaux proches l'alerta. Une bonne odeur de bouffe crue monta à ses naseaux. Il feula doucement pour donner l'alerte et vit du coin de l'oeil qu'Aelia en avait pris compte.
Son instinct lui disait de se tapir dans les hautes herbes et d'attaquer le casse-croûte par surprise. Il commença à ramper silencieusement pour mettre son plan en action lorsque tout fut gâché par un cri déchirant:

"beuaaaah!"
Un des cailloux en métal du gros zhom vola à une trentaine de mètres de haut et s'écrasa avec un fracas assourdissant. Dommage qu'il ne soit pas parti dans la bonne direction. Néanmoins l'alerte fut donnée quand même. Décidément il ne comprendrait jamais le comportement de la meute des zhoms.
Mela s'énerva d'un seul coup de cette stupidité. Y'avais pas à tortiller du cul pour chier droit, bordel! la bouffe, ça se chasse par surprise!
Il jeta une regard implorant à Aelia, le genre de regard qui voulait dire: "Tu peux me dire, par les couilles de Balthazar, pourquoi il faut toujours que les zhoms foutent tout en l'air?"

Il n'eut pas le temps de pousser d'avantage ses interrogations qu'un bâton-a-tuer semblable a ceux d'Aélia vint se planter à ses pattes. Regardant devant lui, il vit les choses-viandes-qu'elles-sont-les-plus-bonnes-a-manger, comme il les appelait, sortir de la lisière de la forêt toute proche.
Mela ne pris pas le temps de réfléchir d'avantage. Il bondit en direction des steaks qui venaient d'apparaître, avec la ferme intention d'en becter un max, juste histoire de se défouler un peut et de se remplir le ventre.

Un deuxième caillou de métal passa au dessus de lui et finit sa course dans le dessert, l'éparpillant dans la nature. Un des bâtons-qui-tuent d'Aelia se planta profondément au dessus des babines d'un autre steak, qui perdit ce délicieux machin rose que toutes les choses-viandes du monde ont dans le crâne.

C'en fut trop pour le pauvre Mela, qui vit son morceau favori se répandre dans l'herbe. En quelques fractions de secondes, il dénombra ses cibles, repéra la plus appétissante, qui était entouré d'une jolie aura bleue, et modifia sa course de façon a mettre son plat de résistance sur sa trajectoire.

Il passa la troisième et lâcha l'embrayage. Sa vitesse de pointe s'accrut encore d'une quinzaine de kilomètres heures. Plus que quelques mètres et il allait te lui balancer un de ces coup de griffes a knock-outer un gigantausore. Il savait par expérience que rien ne vaut une bonne mandale toutes griffes dehors en travers du groin.

Le coup sectionna presque la patte avant de la chose-viande-qu'elle-est-la-plus-bonne-a-manger qui poussa un hurlement strident. A la grande surprise de Mela, il ne contre-attaqua pas mais au lieu de ça, fit beaucoup de bruit en agitant la gueule. Le félin vit une grande lumière entourer son repas et la blessure se cicatisa toute seule. Il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre qu'il appartenait a sa sous espèce de chose-viande préférée: celle qui régénérait. Décidément il allait se faire péter l'estomac se soir, parce que ce genre d'amuses-gueules étaient très longs a finir.

Autour de lui le carnage continua sans interruption. Mela vit qu'Aelia et le zhom femelle qui sentait la débauche avaient attrapées une des chose-viande-qu'elles-sont-les-meilleures-a-manger encore vivante et étaient en train de l'attacher. Décidément celui là n'avait pas de pot! il allait sûrement être gardé vivant pour le repas de demain. Le capturer vivant, c'était probablement pour ne pas laisser avarier la bouffe. Néanmoins c'était, comme tout ce que font les zhoms, profondément stupide puisqu'il en avait lui-même choppé un gros qui, lui, pouvait se régénérer. Et celui la, en l'économisant un peut, pouvait durer le restant de la quête a lui seul.

Mela sauta sur son casse-croûte pour le déséquilibrer, et lui arracha la gorge d'un coup de griffe. Il continua a attendrir la viande en la tabassant jusqu'à ce que la lumière, qui s'était rallumée a nouveau, finisse par s'éteindre. Lorsque ce fut fait, il planta ses crocs dans l'abdomen et commença a manger.
le seul problème des sous espèces de choses-viandes qui régénèrent, selon Mela, c'est qu'elles ne sont pas faciles bouffer, puisqu'elles se débattent tout le temps. Et celle-ci ne faisait, bien sûr, pas exception a la règle.

Le combat prit fin autour de lui et la meute des zhoms reprit son activité: Aelia commença à faire cuire les végétaux qu'elle avait cueilli un peut plus tôt (ce qui était stupide, selon Mela, avec toute cette bonne viande qui tapissait la clairière), l'autre zhom femelle montait la garde, le gros zhom à double squelette regroupait sa collection de cailloux en métal qu'il avait éparpillé un peut partout et le repas de demain, qui était attaché à un arbre, le regardait sans bouger avec une expression horrifié.

Au bout d'un moment, le calme revint tout a fait, en grande partie dû au fait que le repas de Mela arrêta de se débattre en hurlant.

Plus tard dans la soirée, Aelia vint le voir et lui dit dans son étrange langage:
"- Ce Totor là est pour remplacer celui de Galiria que tu as abominablement dévoré la semaine dernière. Si tu ose t'en approcher à moins de trois mètres, je te transforme en descente de lit!"

Vu le ton qu'elle avait employée, ça devait être vachement important, ce qu'Aelia avait dit. Dommage qu'il ne comprenait pas le langage compliqué des zhoms.

Il s'assit sur une fesse, leva une patte en commença à se lécher l'entrejambe

_________________
Faites le mal, mais faites-le bien.




Dernière édition par dark night haunter le Mer 27 Fév - 10:32, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 02: la chasse aux totors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aegwynn et la chasse au Dragon
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Halles de Melandru :: Les Chroniks du Barde itinérant :: Chroniks de DNH-
Sauter vers: