AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 01 bis: JOYEUX HIVERNEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dark night haunter
Légendaire Imploseur de Minipets
Légendaire Imploseur de Minipets
avatar

Nombre de messages : 716
Age : 39
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Chapitre 01 bis: JOYEUX HIVERNEL   Mer 20 Fév - 23:37

.....La silhouette lui faisait face.

.....Aelia senti la lassitude la gagner d'avantage. Elle plongea la main dans sa poche et en ressortit 4 comprimés d'anti-dépresseurs qu'elle goberait discrètement a la première occasion

..... "J'AI AVEC MOI UN FUTUR APPRENTI SUR LEQUEL JE VAIS POUVOIR DECHARGER UNE PARTIE DE MON TRAVAIL EN VUE D'ENORMES BATAILLES DE FACTIONS EN PREVISION, dit la forme presque vaporeuse qui faisait face a l'Alliance.
ET JE PENSE QU'IL SERAIT BON POUR LUI D'AVOIR UNE EXPERIENCE DE CE QU'EST UNE VIE HUMAINE AVANT QUE JE N'ENTAME SA FORMATION.
JE VOUS CONFIE DONC
CHEVAL FOU, QUI SOUFFRE D'UNE LEGERE TRISOMIE MAIS DONT LES PARENTS, QUI SONT TOUS LES DEUX INSTITUTEURS DANS LA GUILDE RELIGIEUSE DE LA "Congrégation Petites Soeurs du Pardon [EXCUSEZ MOI]" LES PAUVRES, ENTIEREMENTS DEVOUES A LEURS TACHES, N'ONT PAS LE TEMPS DE S'OCCUPER DE LUI ET ILS ONT FAIT LE SACRIFICE DE ME LE CONFIER.

.....Quelqu'un fit son apparition dans la cour. Une espèce de derviche habillé en noir, la capuche rabattue en arrière, qui regardait autour de lui d'un air ahuri sans comprendre ce qui se passait. Il n'avais pas un visage intelligent. C'était même plutôt le contraire: des yeux globuleux profondément enfoncés dans leurs orbites, une lèvre inférieure tellement proéminente qu'on avais l'impression qu'il allait marcher dessus (un filet de bave en coulait d'ailleurs), un nez a faire décoller le concorde, les dents qui courraient après le bifteck, les cheveux gras. Bref, une tronche à vous faire aimer votre propre faciès

- Et vous pourquoi est ce que nous le confiez a nous?"

.....La Mort allait répondre quand, sur une table voisine elle aperçu toute une alchimie résultant d'un amalgame de plaques de métal mal rivetés, de tuyaux de cuivre et de tonnelets en bois.

..... "QU'EST CE QUE C'EST QUE CA???
-Une invention ma part, répondit timidement Galiria Karnis, la "scientifique" de l'alliance
-ET CA FONCTIONNE COMMENT?
-Ben c'est aussi simple qu'une réaction moléculaire: ici, dans ce réservoir format 2580x650 on place un filtre anti-parasitaire aux propriétés conformes a l'encodage voulu. On verse dedans la poudre déshydratée et la levure selon la quantité mélange préalablement désiré et là, dans ce petit fourneau on place le combustible haute durabilité aux qualités requise. L'eau provenant d'ici est chauffée selon le procédé habituel de l'ébullition qui suit les lois propres a la physique basique, ensuite elle monte dans ce tuyaux qui la renvoie directement dans le réservoir au moyen d'une pompe entraînant elle même toute une série de pistons synchronisés entre eux. S'en suit une distillation qui permet de décompresser, par ré hydratation, la poudre sus-mentionnée et le tout est récupéré dans ce réservoir-ci, qui permet une fermentation rapide au moyen de procédé purement chimiques
-.......
-vous comprenez?
-EUH.......MAIS CA SERT A QUOI?
-??? Ben c'est une cafetière a bière!!!"

"KLANG"

.....Un fracas étourdissant vint troubler le silence.
.....Le trisomique regarda d'un air totalement désintéressé l'énorme amas de métal qui venait de rebondir à trois mètres de lui et qui continuait a rouler sur les pavés, non sans en avoir bousillé une petite vingtaine au passage.
..... Dans son minuscule cerveau défaillant, la connexion entre les neurones ne se fit pas et Cheval Fou ne comprit jamais que Tibor, pété comme un coing, venait de le louper avec sa traditionnelle enclume de bienvenue

..... Elle venait de récupérer un gogol! ! !
L'année commençait bien plus mal qu'elle ne l'avait cru. Aelia, au bord de la dépression nerveuse, replongea la main dans sa poche et cette fois ressorti 7 comprimés d'anti-dépresseurs qu'elle avala d'un seul coup.

....."Qu'est ce que je vais faire?"


....."JE FERAIS BIEN UN SORT A UNE MERGEZ, MOI!"

.....la silhouette appuya sa faux contre un mur, s'assit a une table et entreprit de se servir une copieuse part de viande.
Fires Troll, un énorme guerrier qui se donnait bien du mal pour manger sans enlever son casque intégral, reposa sa hache de bataille a deux mains avec lequel il coupait ses patates et s'intéressa de plus près a la faux.

"Huuuuu?" questionna-t-il?

.....La Mort expliqua calmement (bien qu'en plusieurs fois) que son instrument de travail n'avait absolument rien a voir avec les armes de guerre des derviches, compte tenu du fait que sa fonction était totalement différente. Manifestement le nordique avais bien du mal a enregistrer autant d'informations a la fois.

....Et un squelette qui parle la bouche pleine ok ça peut être marrant..... a moins qu'on occupe la place d'en face, auquel cas il faut avoir des sacrés compétences d'esquives, ce qui n'était malheureusement pas le cas d'Apwal la Boulangère qui occupait la place en question


.....Aelia se fit mentalement un petit résumé de la situation autour d'elle:
-Dark Night Haunter avais réussi a réanimer deux steaks et trois mergezs et les avais envoyés combattre l'enclume que Tibor avais laissé traîner au milieu du hall
-Tibor, encore plus bourré que tous les autres réunis était stupidement debout en train de chercher où était sa place. Et a voir son air penaud, il avais encore fait une connerie
-Assassina sgarden, une Officiere discrète, dont le visage avais pris une jolie couleur verte, était parti d'une quinte de toux a fair frémir de honte le plus acharné des tuberculeux. Cet andouille d'assassin avais dû encore une fois oublier de nettoyer le poison de ses lames avant de s'en servir a pour manger
-Galiria Karnis était partie dans un monologue tellement compliquée sur la nécessité d'utiliser des charrs dans le domaine de la recherche en thermonucléaire que plus personne ne l'écoutait
-Terra Jonuella, le regard dans le vide en direction de la cage en fer barbelé surmontant l'entrée du donjon, et dans laquelle on enfermait les prisonniers, semblait plongée dans ses pensées. cette débauchée devait sûrement s'imaginer en train de se faire prendre euh........
-la Mort en personne a sa table, A SON BARBECUE DE NOEL! MERDE!!!
-la fameuse cafetière a bière, pourtant toute neuve, avais finie par cramer quand Tibor avais eu l'idée géniale de remplir le réservoir d'eau avec du whisky
-et pour couronner le tout le trisomique qu'avait une tête a faire cailler du lait frais qui se retrouvait membre a part entière de la guilde

.....Un p'tit pétard lui aurait fait le plus grand bien mais elle s'interdisait formellement tout dérapage de ce genre devant ses membres. Elle reprit donc une poignée d'anti-dépresseurs.

_________________
Faites le mal, mais faites-le bien.




Dernière édition par dark night haunter le Dim 24 Fév - 9:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 01 bis: JOYEUX HIVERNEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Joyeux anniversaire Président
» Joyeux Gobs Koupe, tournoi de Blood Bowl des 27, 28 Juin 09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Halles de Melandru :: Les Chroniks du Barde itinérant :: Chroniks de DNH-
Sauter vers: